Témoignage de Patrick Vincent

Vivre son sevrage tabagique sereinement grâce à la vape

Témoignage de Patrick Vincent

CE TÉMOIGNAGE N’EST QUE LA RETRANSCRIPTION DU TÉMOIGNAGE DE PATRICK VINCENT SUR LE GROUPE FACEBOOK « T.S.T.V. = TÉMOIGNAGES SEVRAGE TABAGIQUE VAPE »

#fumeurs40ans

Peu d’entre vous doivent se souvenir des Parisiennes ?

Pas celles qui vous font du bien mais les autres, les nocives, les « P4 » qui venaient nous faire de l’oeil, nous racoler dès l’adolescence, des brunes sans détour qui arrachent bien, mes premiers émois clopineux.

Puis je me suis pris au jeu avec des goûts plus chics, la frime pour pas trop cher à l’époque, les belles blondes au parfum de pain d’épices, le frisson assuré. J’étais accro, piégé pour 45 années de tabagisme. Il m’est arrivé certains soirs « all closed » de chercher des mégots sur le trottoir. Dans ces moments de manque j’aurais fumé de la paille. Puis vient le déclic.

Aujourd’hui, après plusieurs échecs, la victoire.

Libéré depuis 3 ans environ je RESPIRE enfin. Fin des trottoirs du soir et des réveils matin dans le cendrier. Merci la vape ! Merci les patchs ! Mille fois merci.

LES COUPABLES.

Suite du témoignage, quelques pensées au fil des rêves …

La nuit dernière j’ai fait un rêve, le même qui revient de temps en temps, où je recherche désespérément un tabac tard le soir. Il fait noir et les rues sont désertes mais je finis par apercevoir la carotte rouge juste avant la fermeture. Vite, un truc qui se fume svp ! Je règle mon achat et c’est à cet instant précis que le non-fumeur intervient pour me dire stop, pas envie de l’allumer. Je vis celà comme un petit échec, le sentiment d’être encore habité par l’envie d’avoir envie, sinon pourquoi ce rêve qui se répète ? Bien sùr au réveil je suis heureux de savoir que ce n’était qu’un rêve mais je me dis aussi qu’en tant qu’ancien fumeur on se doit de rester vigilant car si rien n’est définitivement perdu pour ceux qui ont échoué dans leur sevrage, rien non plus n’est jamais définitivement gagné pour ceux qui ont réussi. C’est mon rêve qui me le dit. Ne plus jamais en rallumer une juste pour voir si l’on est enfin guéri. Le temps est notre ami. Bonne vape à tous !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :