Patchs, Vape & Nicotine, des outils contre la Colite Ulcéreuse ?

Created with Sketch.

Patchs, Vape & Nicotine, des outils contre la Colite Ulcéreuse ?

Cet article a été écrit par Mickaël Hammoudi sur sa page Facebook le 24 mai 2018.
C’est avec son autorisation que je le publie ici :
Ce texte ne va refléter que mon avis et quelques sources.
Ayant cette maladie depuis des années, il me paraissait intéressant de partager mon expérience pour les défumeurs, principalement ceux qui rencontrent cette difficulté pouvant être un sujet tabou surtout dans notre société. Les conséquences de l’arrêt du tabac sont multiples, la Colite Ulcéreuse en est une.

La Colite ulcéreuse c’est quoi ?

La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire de l’intestin dont les effets sont l’inflammation et la formation de lésions dans la paroi du rectum et du gros intestin (côlon). C’est une affection chronique, bien que ses symptômes puissent disparaître pendant plusieurs mois avant de se déclarer à nouveau. Les symptômes possibles sont des saignements rectaux, des diarrhées sanglantes, des crampes abdominales et des douleurs. C’est un peu comme une gastro-antérite mais de manière régulière et elle se déclare souvent juste derrière l’arrêt de la clope.

Quel est le lien entre la clope et la Colite Ulcéreuse ?

La nicotine bien évidemment ! Le lien entre le tabagisme et la colite ulcéreuse remonte aux années 1970/1980, lorsque les chercheurs ont remarqué qu’ils avaient très peu de fumeurs dans leurs études sur la colite ulcéreuse. Depuis, de nombreuses études ont confirmé que la colite ulcéreuse est surtout une maladie des non-fumeurs et des défumeurs. Toutefois à l’époque, et vous allez sortir de vos pompes, il était recommandé aux fumeurs de continuer à fumer afin de conserver l’apport en nicotine…
Et oui, dans les années 1970/1980 la vape telle que vous la connaissez en 2018 n’existait pas. Il est à noter que la vente massive des patchs tels que vous les connaissez, n’a fait son apparition qu’en 1990, 1992 pour être exact aux Etats-Unis et 1996 dans tous les autres pays.
Et oui, les patchs fêtent cette année leurs 22 ans d’existence commerciale. En 1970 on testait les patchs sur des singes accro à la clope. Spéciale dédicace à Mr Murray Jarvik au passage qui déposa sont brevet en 1990 ! Son histoire est passionnante, je vous invite à la découvrir un jour.

Et alors, ça fonctionne les patchs contre la Colite Ulcéreuse ?

La nicotine par voie transcutanée est un traitement alternatif efficace à considérer éventuellement en cas de colite ulcéreuse répondant mal aux traitements de mésalazine ou corticoïdiens. La nicotine améliore l’effet de la mésalazine (Pullan, 1994) ; elle est inférieure à la prednisone (Thomas, 1996), mais supérieure au placebo (Sandborn, 1997, 1998). Chez des patients présentant une rechute de colite ulcéreuse sous traitement de mésalazine, la nicotine semble aussi efficace que la prednisone pour retarder la prochaine poussée (Guslandi, 1998). Le rôle de la nicotine dans le traitement de la colite ulcéreuse fait l’objet d’une nouvelle revue (Sandborn, 1999).
La colite ulcéreuse survient moins fréquemment chez les fumeurs avec un risque relatif de développer cette affection 2,5 fois moins élevé que chez les sujets n’ayant jamais fumé. Un traitement par substitution de nicotine à dose maximale lors des poussées a montré un effet favorable sur le plan clinique (induction de rémission). Les doses conseillées sont entre 22 et 25 mg /jour pour contrôler les poussées (Inflammatory Bowel Disease, J Cosne).

Et la vape dans tout ça contre la Colite Ulcéreuse ?

J’étais vapo-fumeur et sous dosé pendant de nombreuses années et j’avais des crises extrêmement régulières, c’est douloureux, ça fait mal, c’est parfois handicapant ou gênant car les crises sont incontrôlables quand on ne sait pas ce qu’il se passe. Sans compter qu’à chaque consultation, mes médecins n’ont jamais rien trouvé et croyez moi mon fondement a été soumis à rude épreuve pour la bonne cause…
Cela va faire déjà plus de 3 ans que je suis à 20mg de nicotine par millilitre avec une consommation de 4 millilitres par jour soit 80mg du lever au coucher. Là où les crises étaient régulières, je n’en ai plus, elle sont devenues « une autre époque ». Toutefois certains stress ou éléments de l’alimentation peuvent, en fonction des personnes, favoriser l’émergence des crises, les fibres, l’alcool, le chocolat… Nous ne sommes malheureusement pas tous égaux face à l’arrêt de la clope et nos habitudes de consommation.
Je me suis alors amusé à faire quelques expériences et à chaque fois que je réduis mon taux de nicotine, paf, une crise, et dès que je le remonte, paf, amélioration et disparition. L’utilisation des patchs donne de très bon résultat et la seconde voie selon moi pour transporter la nicotine reste sans conteste l’inhalation, et c’est là que la vape entre en jeu bien qu’elle soit évidemment un traitement non validé par les autorités au même titre que l’utilisation des patchs. L’association des deux pouvant être une excellente piste de raisonnement.
La nicotine dans la vape peut effectivement être une aide contre la Colite Ulcéreuse selon mon avis, mon point de vue en tant que cobaye, cet avis n’engage que ma personne, je ne suis pas médecin mais je ne suis pas non plus inculte, il faut aussi vivre avec son temps, les technologies d’administration évoluent. Force est de constater qu’à titre personnel sans la vape, j’en chierais un max (Désolé pour le jeu de mot, je ne pouvais pas ne pas le faire).
Aussi si vous décidez d’arrêter de fumer et que vous avez les symptômes d’une Colite Ulcéreuse, posez vous les bonnes questions, allez voir votre médecin et surtout dites-vous aussi que patch et vape nicotinée sont certainement vos alliés avec un bon dosage !

 

%d blogueurs aiment cette page :