Le Sub Ohm en début de sevrage tabagique

Created with Sketch.

Le Sub Ohm en début de sevrage tabagique

Le sub ohm est une mode, ce qui n’est pas un souci en soit, ce sont souvent de bons matériels… que l’on a plaisir à tester après plusieurs mois de vape.

Malheureusement des vendeurs peu scrupuleux le proposent aux débutants, en disant que ça marche mieux que les matériels spécial débutant.

C’est un leurre.

Le subohm n’est pas ce dont on a besoin pour commencer la vape.

Il y a plusieurs écoles mais ce qu’il faut savoir, c’est que tous les vapoteurs, même expérimentés, ne passent pas aux gros nuages.

Même s’ils l’utilisent pour se faire plaisir (car ne l’oublions pas la vape, c’est aussi un plaisir), la plupart des vapoteurs confirmés continuent à vapoter tranquillement, sans sub ohm.

Ça veut dire quoi subohm, d’abord ?

Pour faire simple, dans un atomiseur,  il y a une résistance qui chauffe votre e-liquide pour faire de la vapeur.

Les résistances normales, notamment celles qui sont bien pour débuter, ont une valeur supérieure à un ohm, l’idéal étant pour moi entre 1,2 et 1,8 ohm.

Mais il existe aussi des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohms, qui sont donc des résistances que l’on appelle « en Sub Ohm ».

Un atomiseur sub ohm est construit pour utiliser des résistances inférieures à 1 ohm. Cela permet d’envoyer plus de puissance, donc à vaporiser plus de liquide et faire plus de vapeur.


Comment plus de vapeur ?

En raison du tirage.

Si vous êtes un tantinet observateur, vous remarquerez que sur tous les atomiseurs en sub ohm, les trous d’arrivée d’air sous la résistance sont très gros, avec une bague de réglage pour les diminuer si nécessaire (que ce soit des atomiseurs reconstructibles ou non).

Cela permet de laisser passer beaucoup d’air dans les poumons sans le stocker avant dans la bouche, et de faire de la vapeur en conséquence. 95% des fumeurs ne peuvent pas vapoter ainsi au début.

Au début, on vapote serré avec des liquides bien dosés en nicotine !

Si les arrivées d’air sont petites (en général les atomiseurs qui ne sont pas sub ohm), le tirage sera serré, ce qui donnera au vapoteur la même sensation que sur une cigarette : on tire la vapeur dans la bouche, puis on l’inhale.

La bague de réglage permet d’avoir un tirage plus ou moins serré.

(photo Le Petit Vapoteur)


Le tirage certes, mais après ?

Le volume de vapeur vient du tirage et par voie de conséquence de la quantité de liquide nécessaire pour parvenir à ce résultat !

Pour en savoir un peu plus sur le sujet, il y a plusieurs autres facteurs qui rentrent en ligne de compte, mais que je ne détaillerai pas ici.

Un clearomiseur en sub ohm consomme beaucoup plus qu’un atomiseur “normal”.

Avec un atomiseur normal et du liquide entre 12 et 18 mg/ml (idéal pour un début de sevrage), un fumeur qui passe à la vape va consommer en moyenne 2 à 4 ml de liquide par jour. En effet, quand on débute la cigarette électronique, on a toujours ce réflexe de la porter à la bouche sans cesse.

Avec un atomiseur en sub ohm on dépasse allègrement les 10 ml par jour, certains gros vapoteurs parviennent à 20 ou 30 ml par jour… ce qui est largement rentable pour le vendeur…

Sans vouloir faire de mauvais esprit, c’est sûrement la raison pour laquelle des vendeurs peu scrupuleux conseillent des atomiseurs sub ohm aux débutants..  dash 

Et la nicotine là-dedans ?

C’est là le hic !

Atomiseurs en Sub Ohm = Gros nuages = faible taux de nicotine incompatible avec un sevrage, seulement 5 % parviennent à stopper le tabac avec ce type d’atomiseur.

Atomiseurs normaux = Petits nuages = fort taux de nicotine permettant d’arrêter de fumer dans les 95 autres % (et aussi bien sûr permettant l’utilisation des sels de nicotine tout aussi efficaces, et beaucoup plus doux)

Conclusion

Vous entrez dans une boutique de vape, et la foultitude de matériels se trouvant sur les étagères vous donne le vertige. 

Arrivez-vous à repérer un coin dans lequel se trouvent des E-cigarette de taille moyenne qui semblerait vous correspondre ?

Si ce n’est pas le cas, et si le vendeur vous propose un gros matériel pour faire de gros nuages, fuyez, et cherchez une autre boutique qui sera plus professionnelle et qui vous accompagnera sans problème durant toute la durée de votre sevrage !

Renseignez-vous sur les forums ou les groupes FB auprès de vapoteurs de votre région pour connaître les bons tuyaux good

 

%d blogueurs aiment cette page :