Le mémo du vapoteur débutant

Vivre son sevrage tabagique sereinement grâce à la vape

Le mémo du vapoteur débutant

Ce mémo résume les nombreux conseils donnés dans les boutiques de vape, mais que tout vapoteur débutant a tendance à oublier (ou mélanger) dès qu’il repasse la porte de sortie du magasin.

Ne vous culpabilisez pas, vous avez reçu en un minimum de temps, un nombre incalculable d’explications sur le sevrage tabagique, les dégâts du tabac, les avantage de la vape, la nicotine, les différents rendus de matériel, la manière de vapoter, le choix du e-liquide… Il est donc normal de tout mélanger ou d’avoir oublié, cela n’a rien d’étonnant.

De plus, vapoter n’est pas fumer, ça s’apprend, et il est important de cerner la différence pour ne pas être frustré par ce changement. Il vous faudra quelques jours, voire quelques semaines pour certains, pour vous familiariser avec votre matériel.

MISE EN FONCTION

En rentrant chez vous, ne stressez pas, prenez le temps de souffler et préparez vous à découvrir un autre monde… lol

Avant toute chose, ouvrez la (ou les) boîte(s), et lisez la notice qui se trouve à l’intérieur.

Si vous ne captez pas toutes les subtilités du langage de cette dernière, c’est normal aussi.

Tout est traduit du chinois à l’anglais puis de l’anglais au français. Certaines tournures grammaticales n’existent pas dans toutes les langues, mais les traducteurs on fait au mieux pour vous permettre de vous y retrouver.

Au niveaux des termes techniques, n’hésitez pas à consulter le lexique.

PREPARATION

1/ Chargez votre batterie si nécessaire. Ce serait dommage qu’elle ne fonctionne plus au bout de 3/4 bouffées.

2/ Mettez une résistance dans votre clearomiseur, en ayant pris soin de l’amorcer (la technique d’amorçage est sensiblement toujours la même, à savoir mettre quelques gouttes sur les petits trous (ou gros) de la résistance.)

3/ Vissez l’atomiseur sur la batterie. Ne serrez pas trop fort, mais juste en butée. Si vous serrez trop fort pour risquez d’endommager les contateurs.

4/ Posez votre matériel pendant une dizaine de minutes, de telle sorte que la mèche (résistance) soit toujours en contact avec le E-liquide. Ne vapotez pas tout de suite.

5/ Pendant ces quelques minutes, pensez à refermer le flacon de votre e-liquide pour éviter qu’il ne prenne trop l’air. Mettez le dans le noir pour éviter à ce dernier de changer de couleur en raison de la sensibilité de la nicotine à la lumière.

MISE EN BOUCHE

Allumage/Extinction

Appuyez 5 fois pour allumer votre batterie (vérifiez avant que ce nombre 5 est bien correct sur votre notice).

Si votre batterie possède des diodes luminescentes, ces dernières clignotent à l’allumage et vous indiquent le pourcentage/niveau de charge de votre batterie (voir les détails aussi sur la notice, car cela diffère d’un modèle à l’autre)

Aspiration

N’aspirez pas trop fort et pas trop longtemps, mais suffisamment pour produire de la vapeur.

Pas de panique, c’est un « coup » à prendre, un juste équilibre à trouver selon les modèles, mais on y arrive facilement.

Une fois qu’on a trouvé la bonne force d’aspiration, il suffit de la maintenir 3 ou 4 secondes maximum.

Si vous dépassez ce délai, vous risquez de faire surchauffer votre clearomiseur, voire même de faire « crâmer » la résistance. Si vous avez un matériel récent, il y a une sécurité sur votre batterie qui se coupe d’elle-même au bout d’un délai variable suivant les modèles.

LES REGLES DE BASE FONDAMENTALES

  • Respectez toujours les niveaux du réservoir, ne remplissez jamais plus haut que le maximum, et n’utilisez jamais le clearomiseur en dessous du niveau minimal (en général stipulé sur la notice).
  • Relâchez le bouton « Fire » un peu avant d’arrêter d’aspirer. Cela vous permettra d’aspirer la vapeur restant à l’intérieur de votre clearomiseur et de limiter ainsi les remontées de liquide.
  • Nettoyez régulièrement votre matériel.
  • Ne vous inquiétez pas si vous n’avez que peu de vapeur à la première bouffée. La résistance de votre atomiseur n’est peut-être pas encore suffisamment imbibée. Attendez une minute ou deux, et essayez à nouveau.
  • Si votre matériel est neuf, ne soyez alors pas étonnés de trouver fade le goût de votre e-liquide. Laissez le temps à votre clearomiseur ou atomiseur de se roder. Il a besoin d’un petit temps de mise en route pour vous donner le meilleur de lui-même.
  • A la première utilisation, nous vous recommandons également de passer votre clearomiseur neuf sous l’eau tiède et de le laisser sécher une nuit. Cela permettra d’enlever les odeurs métalliques ou plastiques dues à l’usinage.

RYTHME DE VAPE

Mieux vaut tirer quelques bouffées régulièrement tout au long de la journée, sans attendre de se sentir en manque, de façon à maintenir un niveau stable de nicotine. C’est le corps qui vous dictera vos besoins : si vous avez envie de nicotine, vous vapotez et sinon, ce n’est pas la peine.

Au début, vos bouffées seront certainement à intervalle très rapide. Au fur et à mesure que votre corps se nettoiera du tabac, vous espacerez progressivement les prises, et cela se fera naturellement sans que vous soyez obligé de calculer quoi que ce soit.

QUANTITE DE E-LIQUIDE

C’est la question récurrente qui revient sur tous les forums et groupes FB…

« est-ce que la quantité de e-liquide que je vapote est normale ? »

« pourquoi je vapote plus que je ne fumais ? »

La réponse (si cela peut en être une…) se trouve ICI.

Le Docteur Farsalinos a conclu il y a quelques années déjà, « qu’il n’y a pas de risque d’overdose de nicotine à utiliser une e-cigarette pour les nouveaux vapoteurs.  Cependant, les fumeurs risquent de ne pas obtenir autant de nicotine qu’ils le souhaiteraient lors de leur initiation à la cigarette électronique, et qu’un temps d’adaptation leur est nécessaire pour s’approprier le dispositif. »

De nos jours il est beaucoup plus facile de trouver SA vape, permettant d’équilibrer SES besoins en fonction de SON passé tabagique et de SES ressentis « vapesques ».

PREVENIR LA RECHUTE

Même si vous ne vapotez plus car votre organisme a réussi à se sevrer du tabac, mieux vaut garder sa cigarette électronique en état de marche (chargée) pendant plusieurs mois et toujours à votre portée (cela signifie aussi de l’entretenir).

Pour permettre d’utiliser cette dernière sans désagrément (coulures, suintements, glouglou, plus de batterie…), laissez votre matériel propre (nettoyé) dans une trousse,  mais prêt à être utilisé.

Cela sous entend que vous devez toujours avoir dans cette trousse :

  1. une batterie et son câble USB
  2. un clearomiseur
  3. un eliquide
  4. un bout d’essuie-tout pour prévoir les coulures au remplissage

En effet, il faut que vous puissiez l’utiliser dans les moments où vous risquez de craquer pour une cigarette (une soirée un peu arrosée, une période de stress, la veille d’un entretien d’embauche, etc).

Mieux vaut reprendre la vape que de retoucher au tabac.

NE PAS DE COMPARER AUX AUTRES VAPOTEURS

Chaque vapoteur est différent, c’est totalement différent avec le tabac.

A l’époque où vous fumiez, il devait vous arriver souvent de dire « je fume plus que lui… » ou « je fume moins qu’elle… ». Une cigarette étant une cigarette, la comparaison est aisée…

Le « je vapote PLUS que lui…. » ou « il vapote MIEUX que moi… » n’a aucun sens.

  • vous n’avez pas la même batterie (batterie basique, batterie sophistiquée…),
  • vous n’avez pas le même réservoir de eliquide (clearomiseur, atomiseur classique, atomiseur reconstructible, dripper…)
  • vous n’avez pas la même valeur de résistance, et vous n’êtes pas au même niveau de puissance (watts).
  • vous n’avez pas la même composition de e-liquide (PG/VG),
  • vous n’avez pas le même taux de nicotine,
  • vous n’inhalez pas de la même façon (vape directe ou indirecte),
  • vous ne vapotez pas au même rythme,
  • … ça en fait des différence pour pouvoir comparer…

 

APPRECIEZ VOTRE DECISION

… et gardez confiance en vous, et sachez apprécier cet extraordinaire outil de sevrage tabagique.

Apprenez à aimer votre matériel ne signifie pas que vous deviendrez Geek.

Par contre, si vous n’essayez pas de trouver une entente cordiale entre lui et vous, votre sevrage risque d’être entaché de quelques « pétages de plombs » mémorables. En effet, la vape a ses contraintes qu’il faut connaître pour remédier aux petits soucis du quotidien. Cela vous permettra de ne pas vous décourager et de continuer à vapoter avec plaisir.

 

Cet article sera mis à jour régulièrement, on ne peut pas penser à tout !

Bonne vape 😇

 

%d blogueurs aiment cette page :