Le kit « Tout en un » eGo AIO de Joyetech

Vivre son sevrage tabagique sereinement grâce à la vape

Le kit « Tout en un » eGo AIO de Joyetech

Un format réduit performant, discret, compacte, esthétique, fonctionnel, disponible en plusieurs couleurs et aucune fuite.
Que chercher de mieux pour débuter la vape ? Encore une fois, Joyetech a fait fort !
Ce vaporisateur monobloc intègre un clearomiseur de 2ml, une batterie de 1500mAh et est donc parfaitement adapté aux fumeurs désirant de passer à la cigarette électronique facilement.
Nomade avec sa taille mini de 11,8cm et un diamètre de 19mm, elle se glissera aisément dans une poche ou un sac, sans risque de fuite !
Le modèle « bi-ton » lui donne un charme fou !

Allumage/extinction

Pour allumer ou verrouiller la batterie, appuyer 5 fois rapidement sur le bouton « fire » (en moins de 2 secondes). La batterie va clignoter 5 fois. Faites de même pour l’éteindre.

Un clearomiseur intégré de 2ml

Son système de remplissage se fait par le haut du réservoir.

Ce clearomiseur Joyetech Cubis dispose d’une protection enfants.

  • Ouverture/fermeture du tank

Pour l’ouvrir, il suffit simplement de dévisser le top cap en exerçant une légère pression dessus, et en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Pour le refermer, faire de même dans le sens des aiguilles d’une montre.

  • Remplissage

Verser le e-liquide dans le tank jusqu’au niveau MAX indiqué (au niveau du changement de couleur pour les modèles bi-tons).

Le drip tip 510 est particulier.

En effet, sa structure interne possède une forme de spirale qui empêche toute remontée et projection de e-liquide.

  • Airflow

Le réglage de flux d’air se fait en tournant la partie supérieure du top cap pour ajuster l’ouverture d’une fente qui viendra moduler la quantité d’air acheminée à la résistance.

La fente d’arrivée d’air est « camouflée », ce qui est intéressant esthétiquement, mais assez peu pratique à l’usage, reconnaissons le.

Il est difficile, en effet, de déduire visuellement de l’ouverture choisie. Il faudra donc se contenter d’un réglage « à l’aveugle », jusqu’à trouver le tirage qui vous convient.

Pour régler l’airflow, il suffit de tourner juste le haut du tank dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque les deux petits points sont alignés, l’airflow est ouvert à fond (vape plus aérienne).

Résistances compatibles

La Joyetech eGo AIO accepte les résistances BF SS316 pour Cubis.

Elle est livré avec 2 têtes d’atomiseurs BF SS316 de 0.6Ohms pour une vapeur dense et tiède (puissance d’environ 25/30W lorsque le kit est en charge pleine), mais plus adapté à l’inhalation directe.

Ces résistances sont un excellent compromis entre le volume de vapeur et la restitution des saveurs. De plus, elles tolèrent les eliquides jusqu’à 20PG/80VG, ce qui est rare dans ce type de matériel.

A chaque première utilisation d’une résistance BF neuve, il est nécessaire d’amorcer la résistance en versant quelques gouttes de liquide directement sur la résistance et sur les arrivées de e-liquides.

Attention !

La Joyetech AIO n’accepte pas les résistances destinées au contrôle de température comme Ni ou Ti, la batterie ne disposant pas de cette fonction.

Important

Pour celles et ceux qui souhaitent une vape plus douce, plus serrée (parfois en début de sevrage les résistances en sub-ohm ne sont pas appréciées), sachez que vous pouvez utiliser des résistances compatibles en SS316 en 1 ohm (prendre soin bien sûr de les amorcer aussi).

Chargement de la batterie

La batterie intégrée est d’une puissance de 1500mAh, suffisante pour en profiter tout au long de la journée.

Elle est rechargable avec le câble Micro USB fourni, que vous pouvez facilement connecter à une prise secteur avec un adaptateur.

Elle utilise la fonction « passthrough » qui permet de vapoter tout en rechargeant son matériel.

Pour la recharge complète de la batterie, comptez 4h à 5h.

La LED va rester allumée tout au long de la charge.

Une fois la batterie complètement chargée, la LED s’éteint.

Indicateur de charge :

C’est une petite particularité de cette batterie, qui comporte des couleurs LED de 7 tons différentes. Son but est double :

  • elle vous permettra d’éclairer l’intérieur du tank pour surveiller votre niveau de e-liquide. Un gadget pour certains, mais qui s’avérera tout de même pratique pour les débutants ;
  • elle vous avertira en temps réel de la décharge de votre batterie. Plus le clignotement de la LED sera rapide, plus la batterie nécessitera d’être rechargée. Mon conseil : n’attendez pas le dernier moment pour la recharger, car elle s’arrête nette.

Changer la couleur

Et oui c’est possible, sympa non ? good

Vérifiez que la batterie est éteinte (sinon éteignez la avec 5 clics rapides).

Appuyez sur le bouton Fire pendant 3 secondes.

La couleur sélectionnée en dernier apparait dans le tank. Si aucune couleur n’apparait, il se peut que la dernière configuration de l’Ego AIO ait été sur blanc, donc « aucune lumière ». Dans ce cas, pas de panique, appuyer une fois sur le fire, et la couleur suivante apparaîtra.

Appuyez de nouveau sur le bouton pour changer la couleur, et une fois choisie, attendez qu’elle s’éteigne.

Les 7 coloris disponibles : rouge, jaune, vert, bleu, indigo, blanc (sans) ou violet

 

Nettoyage de l’Ego AIO

L’eGo AIO est un modèle de cigarette électronique très simple à entretenir, mais il faut prendre certaines précautions.

Ne la passer pas directement sous le jet du robinet, vous risqueriez d’endommager gravement la batterie.

Utilisez plutôt une feuille d’essuie-tout humidifiée et nettoyer le réservoir.

Vous pouvez passer l’embout buccal (drip tip) à l’eau savonneuse et le rincer sous l’eau.

Vous pouvez répéter cette opération entre chaque changement d’e-liquide ou une fois par semaine.

Caractéristiques techniques

Hauteur : 118 mm
Diamètre : 19 mm
Résistances : BF SS316 (na pas utiliser les résistances Ti ou Ni)
Batterie : 1500 mAh intégrée
Contenance du clearomiseur : 2 ml
Puissance de la batterie : 25/30w max en pleine charge
Remplissage par le haut
Air flow : Invisible et ajustable
Rechargement par câble USB

Contenu du pack

1 Joyetech eGo Aio
2 Têtes d’atomiseurs BF SS316 de o.6 Ohms
1 Drip-tip avec l’intérieur en spirale
1 Drip-tip acrylique transparent
1 Câble de chargement USB
1 Manuel avec sa carte de garantie (à conserver bien sûr pour bénéficier de la garantie)


Les plus :

  • Remplissage facile
  • Design tendance et séduisant
  • Tank rétroéclairé par LEDs
  • Légère et peu encombrante
  • Kit complet pour un démarrage immédiat
  • Choix de deux drip tips différents (attention, le transparent n’a pas de spirale anti-remontée de jus)
  • Recharge par USB sur le côté
  • Mode d’emploi en français
  • Bon rapport qualité prix

Les moins : 

  • Résistance de 0,6 ohm qui transmet trop de chaleur au top cap, surtout pour les débutants
  • Volume de liquide trop faible (les 2 ml sont imposés par la TPD)
  • Vapeur trop chaude au-delà de 4-5 bouffées enchainées
  • Résistances assez chères
  • Alerte de fin de batterie trop tardive

Bonne Vape !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :