Choisir les bonnes résistances ou un fil résistif adapté pour SON matériel et SA vape

By

Pour ceux qui débutent et ne font pas de montages de coils, c’est ici qu’il faut commencer.

Le choix du fil résistif pour les montages de résistances des cigarettes électroniques est important, que ce soit pour les clearomiseurs dernières générations (données non modifiables dont les paramètres sont souvent décrits sur les emballages) ou les atomiseurs reconstructibles que vous aborderez peut-être plus tard.

C’est lui qui détermine en grande partie le rendu final de votre vape, en association avec le côton bien sûr.

Cet article ne rentre pas trop dans les détails techniques, mais vous donnent quelques bases importantes pour vous guider dans vos choix.

Notions essentielles à connaître

La résistance

Un fil dispose d’une valeur résistive, il s’agit simplement de la capacité d’un fil ralentir le courant qui le traverse.

Concrètement, un fil résistif va retenir le courant, provoquant ainsi une chauffe plus ou moins conséquente.

La résistivité

Encore un mot compliqué, c’est simplement la définition de la résistance d’un fil, on exprime sa valeur en ohm-mètre, indiquant ainsi la résistance d’un tronçon de matériau de 1 mètre de longueur et d’un mètre carré de section.

Le diamètre

Le diamètre va influer sur la résistivité du matériau utilisé. La logique générale veut qu’à matériau identique, on obtiendra de plus basses résistances avec un diamètre plus élevé.


Quelle vape souhaitez vous ?

Quel mode d’utilisation : puissance variable ou contrôle de température ?

  • Pour la puissance variable, tous les fils résistifs conviendront sauf le nickel et le titane.
  • Pour le contrôle de température, le kanthal est à exclure, sa variation de résistivité est trop faible pour un fonctionnement correct du contrôle de température.

Les différents matériaux des fils résistifs

En mode puissance variable, les différents modèles de fil de résistance de cigarette électronique (hors Nickel et Titane) peuvent être mélangés.

Le kanthal

Kanthal A1

Alliage Chrome/Fer/Alluminium.

Utilisation exclusive en variation de tension/puissance, le plus répandu des fils utilisés, très stable.

On en trouvent beaucoup de différents…  Kanthal A / Kanthal A-1 / Kanthal D etc… on parle ici d’une simple différence de taux dans les alliages, ce qui aura une influence sur la température maximale de chauffe.

Le Kanthal est très apprécié dans la communauté car il regroupe les qualités les plus intéressantes que le vapoteur recherche : un fil malléable, dont la résistance reste suffisamment basse et dont les propriétés de chauffe sont excellente.

On l’utilise dans divers diamètres, les plus communs étant situés entre 0.3mm et 0.5mm. Au delà, les résistances fabriquées auront des valeurs plus basses, mais la vitesse de chauffe sera plus lente, ce que les vapoteurs appelent  « l’effet diesel ».

Kanthal D

Utilisation exclusive en variation de tension/puissance, très stable. Le kanthal D a une résistivité plus faible que le kanthal A1 : à montage identique, la valeur finale de la résistance est inférieure avec le kanthal D.

Kanthal plat

Utilisation exclusive en variation de tension/puissance, très stable. Le fil de résistance de cigarette électronique plat permet d’optimiser les surfaces de contact avec la mèche et l’air. Permet aussi de confectionner des assemblages particuliers de fils résistifs.

L’inox

Utilisation en variation de tension/puissance aussi bien qu’en contrôle de température.

L’inox est encore plus souple que le Kanthal, de plus il reste bien figé, on ne ressent pas l’effet « ressort » que l’on peut avoir sur du Kanthal par exemple.

Sa chauffe est très rapide et brutale, dans des diamètres excédant 0.30mm, on obtient des résistances très basses. En résulte aussi une décharge d’ampère très intense, ce pour quoi il est nécessaire de bien savoir ce que l’on fait lorsque l’on utilise ce type de consommables.

L’inox offre une vape plus douce que le kanthal pour une meilleure expression des saveurs.

Le nickel

Utilisation exclusive en contrôle de température.

La résistivité du nickel varie énormément avec la température, rendant le contrôle de température très efficace.

Le nickel est très malléable et peu résistif : il est difficile à travailler et nécessite de nombreuses spires. Attention : ne jamais faire chauffer le nickel à rouge, vous risquerez d’en changer le composant.

Le titane

Utilisation exclusive en contrôle de température. Il a pour avantage d’offrir une excellente restitution des saveurs, sans gouts parasites.

Comme pour le nickel, ne jamais faire chauffer à rouge afin d’éviter de dégager du dioxyde de titane (irritant pour le système pulmonaire).

Le nichrome

Utilisation exclusive en wattage variable.

Le Nichrome est moins résistif que le kanthal. Pour une taille identique, une résistance en Nichrome est plus basse, permettant d’optimiser l’utilisation d’atomiseurs dont le plateau est étroit.

A noter que vous côtoyez du Nichrome quotidiennement : les résistances de votre four, de votre grille pain ou encore de votre sèche-cheveux sont conçues en Nichrome ou parfois Kanthal.

Quelle valeur de résistance ?

Certains voudront produire de gros nuages à tout prix, d’autres souhaiteront privilégier l’expression des saveurs sans considération de quantité de vapeur. La puissance maximale et résistances tolérées de votre mod détermineront les limites de ce choix.

La valeur finale de la résistance conditionne en grande partie cet aspect.

Plus la valeur en Ohm est faible, plus la résistance produite sera réactive et productive. La limite de 1 Ohm sépare le cloud chasing (la chasse aux nuages) d’une vape plus tranquille dirigée saveurs.

Pour faire simple :

En dessous de 1 Ohm, vous allez vous orienter vers de gros nuages,  mais des saveurs moins prononcées.

Et inversement, au dessus de 1 Ohm, vous obtiendrez un volume de vapeur plus faible , mais de superbes saveurs.

Quels sont les différents montages de fil de résistance de cigarette électronique ?

Il s’agit d’une liste évidemment non exhaustive, seule l’imagination limite les différents types de montages possibles. Tous les alliages peuvent être associés, attention toutefois à bien connaître la loi d’ohm…

La vape est un art, et certains vapoteurs poussent leur imagination jusqu’à créer de superbes résistances souvent photographiées.

Fil simple

Comme son nom l’indique, il s’agit de l’utilisation directe du fil résistif de cigarette électronique voulu.

Twisted

Montage complexe, mais le plus simple à réaliser, il s’agit de 2 fils ou plus enroulés les uns autour des autres.

Clapton

Ce montage tire son nom du célèbre guitariste.

Il s’agit d’un fil épais entouré d’un autre fil plus fin, comme une corde de guitare. Les qualités de ce montage sont multiples : il possède une capillarité propre permettant de maximiser l’apport de e-liquide. Sa masse importante offre un comportement plus stable qu’un fil simple.

Notchcoil

Les notchcoils sont des résistances particulières.

Composées d’un tube percé en Inox 316L et de pattes soudées en Nickel, les notchcoils sont une référence en expression de saveurs. L’intérêt du notchcoil est en outre sa réactivité : son temps de chauffe très court, sans latence, permet de vaper à faible wattage pour un excellent rendu de saveurs.

Les stries caractéristiques du notchcoil améliorent la capillarité, optimisant le passage du liquide pour éviter tout risque de dry hit…

Le large diamètre interne impose cependant l’utilisation d’une grande quantité de coton, Il faut donc un plateau assez large pour pouvoir monter sa résistance.

 

Ces différents montages de base sont souvent déclinés :

Fused

Terme utilisé lorsque le fil de résistance de la cigarette électronique, à l’intérieur d’un coil clapton est composé de 2 fils côte à côte. Ce montage permet d’obtenir un fil plat.

Ribbon

Un fil résistif de cigarette électronique plat et fin, son utilisation permet de maximiser la surface de contact entre la résistance et l’air et la mèche.

Les montages extrêmes

Les différents fils résistifs laissent place à une imagination sans limite. En effet, vous trouvez des modèles très complexes comme le Staple, le Eagle, le Transformer, le Caterpillar ou encore le Juggernaut

Certains vapoteurs passionnés accordent aussi une importance capitale à l’esthétique de leur coil. Le net regorge de belle photos sur le sujet, que je vous propose de découvrir ici. N’hésitez-pas à parcourir tous ces montages pour le plaisir des yeux.

Je vous rassure, la plupart des vapoteurs ne les connaissent même pas…

Bonne vape à tous !

Le bon équilibre hit/vapeur/saveur

Les erreurs à éviter quand on commande sur internet