Interventions et débats en français (Sommet de la vape 2019)

Par défaut

Les vidéos des interventions et débats du Sommet de la vape 2019 en français (original ou doublé selon les intervenants). La 3ème édition du Sommet de la vape s’est tenue le 14 octobre 2019 à Paris, organisée par l’association Sovape.

Près d’une vingtaine d’experts – scientifiques, chercheurs en santé publique, professionnels de santé, professionnels du secteur du vapotage, et usagers -, sont intervenus sur les enjeux du vapotage pour favoriser la réduction des risques face au tabagisme.

Mois sans tabac 2019

Par défaut

Retrouvez les lives d’AddictAide

(cliquez sur les boutons verts en bas de cette page,

pour voir ces lives en replay).

Chaque mercredi du mois de Novembre la page facebook d’Addict’Aide diffuse des lives en compagnie de défumeurs (membres du groupe Facebook Je Ne Fume Plus!) et de professionnels de santé qui répondront à toutes vos questions et vous apporteront du soutien.

Voici le calendrier des sessions « live » pour le mois de Novembre 2019.

Elles se tiennent à 18h, durent une heure et sont disponibles ensuite en replay.

Lire la suite

La vape en contrôle de température

Par défaut

Une vidéo de 2015 qui permettra aux vapoteurs débutants d’y voir plus clair s’ils souhaitent essayer le contrôle de température (je ne considère pas ça primordial, mais peut-être que certains verront cet aspect technique de manière différente).

Contact

Par défaut

Le Kit Cosmo de Vaptio

Par défaut

Que demander de plus pour un vapotage de qualité !

Du point de vue de l’utilisation, le kit Cosmo 1500mAh 2ml est d’une simplicité déconcertante, ce qui est un plus pour les débutants. Il satisfera aussi les vapoteurs qui ont l’habitude de se déplacer et qui ne recherchent pas un matériel trop imposant.

 

Lire la suite

Le Pod Orion Q de chez Lost Vape

Par défaut

ATTENTION SI VOUS COMMANDEZ DES CARTOUCHES SUR INTERNET

Le pod est compatible avec les cartouches du pod Orion Q en 1 ohm et celles du pod Orion initial en 0,5 ohm.

(la 0.25 ohm du pod Orion initial ne sera pas reconnue).

Généralités

Le Pod Orion Q est le petit frère du Pod Orion de chez Lostvape. Il est fabriqué par Lost Vape Quest (filiale).

Sans chipset DNA, il est beaucoup plus simple à utiliser et conviendra aux débutants. La puissance maxi est de 17 watts, ce qui permet une bonne autonomie avec sa batterie de 950 mAh. L’utilisation est simplissime : un loquet pour dévérouiller la cartouche et la changer, un bouchon vissé qu’il suffit de dévisser pour remplir, et un switch pour vapoter.

Petit, élégant, de bonne facture il vous suivra partout. De plus, si vous n’avez pas de poche ou de sac, un cordon tour de cou est fourni pour transporter votre Orion Q en toute simplicité malgré tout.Tout en acier inoxydable avec un revêtement façon fibre de carbone, le toucher est agréable et la prise en main excellente. Le bouton principal  (fire) est  positionné au centre de la tranche, afin de tomber parfaitement sous votre pouce ou vos doigts en fonction de vos préférences.

Gros avantage pour moi : remplissage par le haut en dévissant simplement le petit bouchon (système assez rare dans les pods à cartouches).

Lire la suite

Le kit iWu de chez Eleaf

Par défaut

Tout d’abord un grand merci à l’Ours Vapoteur, pour m’avoir envoyé gratuitement ce pod. 😀 (cliquez sur l’ours pour accéder au site de vente en ligne)Compact, le Kit iWu offre des fonctionnalités épatantes en proposant une déclenchement automatique pour plus de simplicité au niveau de l’utilisation. Il est également muni de toutes les sécurités nécessaires contre la sur-charge, le sous-chargement et les courts-circuits.

Pratique et passe partout, ce Pod pourra convenir à des vapoteurs novices souhaitant aborder un sevrage en douceur, mais ravira  aussi les vapoteurs expérimentés ayant occasionnellement un besoin plus accru en nicotine (je l’utilise personnellement en petite inhalation directe).  Le Pod iWu est parfaitement adapté aux sels de nicotine.Il est important de préciser à un vapoteur débutant pour qu’il ne se décourage pas, qu’un petit effet diesel (lenteur de chauffe du coil) est présent lors de la 1ère inhalation après allumage. Ceci est le cas de beaucoup de pods à déclenchement automatique.

Démarrer / Éteindre le pod Eleaf :

Le Pod iWu n’a pas besoin d’être allumé ou d’être éteint, ce qui est un plus pour les primo-vapoteurs.

Pour vaper avec le pod d’Eleaf, il suffit d’inhaler simplement via le drip-tip.

Un « puff » durera minimum 3 secondes et maximum 10 secondes. Un puff supérieur à 10 secondes sera automatiquement stoppé par protection, et le voyant lumineux clignotera trois fois.

Charger Kit Eleaf Pod iWu :

Pour charger votre pod, brancher le câble USB sur le port MicroUSB de celui ci.

Une fois connecté à un adaptateur mural ou à un port USB d’ordinateur, l’indicateur LED s’allumera en rouge pour indiquer la charge effective. Lorsque le pod est complètement chargé, le voyant s’éteint.

Connaitre l’état de charge du Pod iWu :

Lors de la vape, un indicateur LED sur le Pod indique le niveau de charge de la batterie intégrée.

  • Charge entre 60 et 100% : l’indicateur LED s’allume en vert.
  • Charge entre 30 et 59% : l’indicateur LED s’allume en orange.
  • Charge entre  10 et 29% : l’indicateur LED s’allume en bleu.
  • Charge inférieur à 10% : l’indicateur LED s’allume en rouge.

Remplir la cartouche


Retirer la protection en silicone située sur la cartouche amovible (sans l’arracher, elle est fixée).
Versez lentement votre e-liquide dans l’ouverture prévue pour accueillir un embout de flacon de e-liquide.
Réinsérer la protection en silicone.
A la première utilisation, attendre 10 minutes avant de vaper afin d’amorcer la résistance intégrée.

Nous vous recommandons de ne pas prendre de liquide ayant un taux de glycérine végétale supérieur à 50%.

Remplacer la cartouche pod du kit Eleaf iWu :

  • Déclipser la cartouche amovible de la batterie.
  • Insérer la nouvelle cartouche avec sa résistance neuve, après l’avoir remplie de e-liquide.
  • Reclipser correctement la cartouche dans votre pod iWu.
  • et surtout attendre 5 minutes avant de vaper pour laisser le coil s’imbiber de e-liquide.

Comprendre les indications lumineuses du kit Eleaf iWu :

  • Protection d’atomiseur : si votre inhalation dure plus de 10 secondes, le voyant clignote 3 fois et l’alimentation se coupe automatiquement.
  • Protection contre les courts-circuits : si un court-circuit survient avant le vapotage, le voyant clignote 5 fois et l’alimentation se coupe automatiquement lorsque vous essayez de vaper. Si un court-circuit se produit pendant le vapotage, le témoin clignote 3 fois.
  • Protection basse tension : lorsque la tension de l’appareil est inférieure à 3.3 V, le voyant clignote 20 fois et le pod ne fonctionne plus. Chargez l’appareil pour le réactiver.

Caractéristiques du Kit Pod iWu d’Eleaf :

  • Dimensions : 98*30*14mm
  • Poids : 58.48g
  • Autonomie : 700 mAh
  • Puissance : max. 15W
  • Protections : sur-charge, sous-chargement, courts-circuits, temps max. de 10s
  • Chargement : Port micro USB
  • Compatibilité cartouche : cartouche Pod Iwu en vente sur les sites internet
  • Inhalation : indirecte (éventuellement petite inhalation directe)
  • Capacité : 2ml
  • Drip tip : propriétaire
  • Remplissage : côté de la cartouche

Contenu de la boîte

 

  • 1 batterie iWu
  • 2 cartouches iWu avec résistances de 1.3 ohms
  • 1 câble USB pour la recharge
  • 1 notice d’utilisation multilingue (français compris)

 

Y a t’il un moment propice pour stopper la vape ?

Par défaut

Y a t’il un moment propice pour arrêter la vape ?

Cette question intervient très souvent chez les nouveaux vapoteurs, qui viennent à peine de débuter leur sevrage.

Or, il est prouvé par de nombreuses études scientifiques, que vapoter est 95% moins dangereux que fumer.

Mais bien sûr vous entendez, lisez ou regarder le contraire dans les nombreux médias à votre disposition, campagne de désinformation bien orchestrée par nos chers lobbies.

Il est un fait que certains vapoteurs vont ressentir une amélioration de leur capacité respiratoire, alors que d’autres affirmeront le contraire.

Pour être asthmatique chronique depuis ma naissance, les bienfaits de la vape sur ma santé ont été longs à apparaître.

Lire la suite

Que faire si je suis asthmatique ?

Lien

Un article de Vaping Post : https://fr.vapingpost.com/asthme-cigarette-electronique-premiers-elements-de-reponse-avec-gerard-mathern-pneumologue/

Témoignage de Alex Vape Normandie

Par défaut

CE TÉMOIGNAGE N’EST QUE LA RETRANSCRIPTION DU TÉMOIGNAGE D’ALEX VAPE NORMANDIE SUR LE GROUPE FACEBOOK « T.S.T.V. = TÉMOIGNAGES SEVRAGE TABAGIQUE VAPE »

#fumeurs20ans

 

https://drive.google.com/file/d/1akno2Bndppk4G_CfR2Fc4TV-vw4UQKXF/view

Témoignage de Radjam Goth

Par défaut

Atomiseur RTA Siren 2 – Digiflavor 24 mm

Par défaut

Le Siren V2 RTA de Digiflavor est un atomiseur reconstructible dédié à l’inhalation indirecte.

Il existe en 22 mm et 24 mm.

Ce n’est pas une nouveauté, mais il mérite qu’on s’y intéresse côté usinage, restitution des saveurs et facilité de montage.

Son air-flow va de très serré (idéal pour un fort taux de nicotine) au tirage moyen pour accepter une inhalation directe toute en douceur et en saveurs (à déconseiller néanmoins aux amateurs de gros nuages !😉).

Présentation

Un RTDA type GTA (Genesis Tank Atomizer) : le liquide est ici « puisé » dans le réservoir pour alimenter le coil.

Le plateau est donc surélevé dans le tank, ce permet d’avoir une vapeur plus froide que sur un RDTA, tout en conservant l’avantage de la capillarité.

Un atomiseur bien pensé et simple à coiler (monter le coil)

Le Plateau

Les plots de serrage du coil sont à vis horizontales. Assez large pour ce type d’atomiseur, ce plateau permet d’utiliser à peu près tous les fils existants (les gros résistifs étant à éviter bien sûr pour ce type de vape), et offre de ce fait, la possibilité de faire des coils de 3mm et le montage est mono coil.

Si vous débutez dans le montage de coil, reportez-vous ICI.

Un air-flow complet et adaptable à chaque vape MTL

Le réglage s’effectue à l’aide d’une bague très classique qui présente deux côté de réglage, et qu’il suffit de tourner pour positionner.

Vous aurez le choix entre 9 positions différentes de très serré à légèrement aérien, soit un réglage ultra précis.

  • un simple trou qui vient en regard de l’un des cinq trous du bottom cap (de l’autre côté de la rangée de trous sur la photo).
  • Ensuite, une ouverture bien plus grande qui permettra de choisir un, deux, trois, quatre ou cinq trous selon son envie. Au delà de trois trous, on peut s’essayer à l’inhalation directe.

Au total, ça n’est pas moins de neuf réglages possibles pour ce flux d’air, ce qui permet presque toutes les vapes possibles.

Un avantage incontestable : cet atomiseur est très silencieux.

Un remplissage facile

Comme pratiquement tous les atomiseurs à réservoir de nos jours, le Siren V2 ne déroge pas à la règle du remplissage par le dessus.

Point besoin donc de le dévisser pour remplir le réservoir. Grâce à une gorge sur la cheminée centrale, il suffit d’une ouverture en un quart de tour. Très pratique et facile, mais il faut trouver la technique !

Caractéristiques

  • Diamètre : 24mm Hauteur : 44mm
  • Longueur du drip tip : 15mm
  • Capacité : 4,5ml

Contenu du kit

  • 1 x Siren V2 version 24mm
  • 1 x Tube Pyrex 4,5ml
  • 1 x Clé six pans
  • 1 x Sachet de pièces de rechange
  • 2 x Résistance préfaites
  • 1 x Manuel utilisateur

N’hésitez pas à commenter tout en dessous de l’article, ça fait toujours plaisir ! 😉

Témoignage de Patricia Nayhouston

Par défaut

CE TÉMOIGNAGE N’EST QUE LA RETRANSCRIPTION DU TÉMOIGNAGE DE PATRICIA NAYHOUSTON SUR LE GROUPE FACEBOOK « T.S.T.V. = TÉMOIGNAGES SEVRAGE TABAGIQUE VAPE »

🙏👍😉

Bonjour.

J’ai écrasé la dernière tueuse ce 25 février.

C’est donc tout frais et pourtant je me considère déjà comme une non fumeuse.

Je n’aimais plus vraiment ça, à cause de l’odeur, des cendres qui voltigeaient, du goût qui ne me satisfaisait plus et je sortais d’une longue bronchite qui m’avait donné à réfléchir. Seulement, arrêter de fumer sans rien pour compenser me semblait horrible.

Imaginez que je fumais depuis 35 ans et que, si je fumais bien moins que voici deux ans, je fumais encore beaucoup.

J’ai rejoint un groupe où on parlait beaucoup de vape. Pourquoi pas?

J’ai acheté un premier appareil fort insatisfaisant mais, au lieu de me démonter, je suis allée dans une boutique agréée et me suis offert une autre vapoteuse, un goût tabac et de bons conseils.

Depuis, c’est le rêve 🙂

Du genre: le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

J’ai déjà retrouvé le goût, l’odorat, un bon sommeil et je fais des économies! Tout cela quasi sans aucune frustration. Seule me manque la cigarette du réveil…

Dangereuse ex copine serial killeuse à éviter. 😉

Je l’oublie en vapant un peu plus au sortir du lit

Comment faire si j’ai été déçu(e) de ma première expérience avec la vape ?

Par défaut

Lorsqu’un fumeur souhaite passer à la cigarette électronique, c’est dans 99% des cas, parce qu’il veut se sevrer du tabac.Seulement voilà, toutes les boutiques ne sont pas de bon conseil, et il n’est pas rare de constater que certains fumeurs sont déçus de la vape.

J’aurais qu’un seul conseil à donner : refaire une tentative 🙂  en demandant conseil autour de vous ou sur les réseaux sociaux, pour savoir quelle est le meilleur revendeur proche de chez vous.

Le groupe facebook de Ludivape est là pour vous aider et vous renseigner, mais aussi les groupes facebook Je Ne Fume Plus et Vape Info Service.

La vape fonctionne et elle est considérée actuellement comme le dispositif le plus efficace en matière de sevrage tabagique.

Il n’y a aucune raison pour que cela ne marche pas sur vous.

Pourquoi certains sont déçus ?

Déjà parce que la vape ne fait pas des miracles, il faut un minimum de volonté.

Ensuite, beaucoup ont été mal conseillés par des vendeurs peu scrupuleux, qui veulent simplement vendre au lieu de prendre votre arrêt du tabac avec intérêt (heureusement de plus en plus rare).

Avec la vape, il faut parvenir à leurrer le cerveau du fumeur, et pour cela trouver un matériel permettant de délivrer un taux de nicotine correspondant à son passé tabagique, et tous les matériels ne le permettent pas.

Malheureusement, force est de constater que les idées fausses sur la nicotine sont très répandues chez les fumeurs, et que sa diabolisation manifeste divulguée dans les médias fait peur.

Combien de fumeurs entrent dans une boutique, et se voyant conseillés d’utiliser un fort dosage de nicotine par un vendeur compétent, s’exclament « ah non, surtout pas de nicotine » ???

Hélas… trop souvent !

C’est grâce à l’apport de nicotine qu’un sevrage fonctionne, comme les substituts dans toute addiction.

Les cigarettes électroniques de 2ème et 3ème génération délivrent plus de nicotine que celles de 1ère génération, et pourtant c’est avec elles que j’ai commencé.

Malheureusement, cette nicotine si nécessaire au fumeur n’est pas délivrée aussi vite dans une e-cig qu’avec une cigarette traditionnelle.

Il faut plus vapoter que fumer pour obtenir le même taux de nicotine dans le sang, nécessaire à un sevrage équilibré : une cigarette classique équivaut à un shoot de nicotine d’une durée de 10 secondes, contre 10 minutes pour une e-cigarette.

Avec le matériel d’aujourd’hui plus axé vapeur (résistances en dessous de 1 ohm), il est difficile de vapoter à de forts dosage de nicotine, et le hit est souvent trop puissant et désagréable (ressenti en gorge).

Une arrivée de vapeur trop fortement dosée en nicotine dans l’arrière-gorge irrite cette dernière et fait tousser. Cela peut constituer un élément bloquant pour les primo-vapoteurs (ceux qui commencent à vaper) .

Lorsqu’on fume des cigarettes traditionnelles, on ne ressent pas cette agression, car la fumée de cigarette classique contient du menthol ou d’autres additifs (anesthésiants) qui atténuent le goût âcre de la fumée et facilitent l’inhalation.

Les vapoteurs débutants sont souvent tentés de diminuer la concentration de nicotine dans les e-liquides pour avoir la gorge moins irritée, mais du coup, ils n’ont pas la dose de nicotine qu’il leur faudrait dans le sang pour ne pas ressentir l’envie de fumer.

Les sels de nicotine permettent d’améliorer la délivrance de nicotine en réduisant le hit. Une nicotine avec un PH plus bas (plus acide) est en effet moins irritante et facilite un passage en gorge plus doux.

Petit rappel sur la nicotine classique

La nicotine « classique » qu’on retrouve dans la majorité des e-liquides est une nicotine purifiée, qui a subit deux traitements : l’une pour faciliter son extraction, l’autre pour la purification.

C’est pour cela qu’on appelle cette nicotine « de qualité pharmaceutique » : Avec le moins d’éléments étrangers possible, elle est plus facilement assimilable par l’organisme.

Mais en purifiant la nicotine, on perd également de son efficacité.

Et c’est là tout le problème :
La nicotine dans les e-liquides est moins efficace que la nicotine contenue dans la combustion de la cigarette, c’est pour cela que le taux nécessaire pour un bon sevrage en douceur est très important.

Et si je ne supporte pas les taux élevés de nicotine ?

Vous avez du entendre parler des sels de nicotine.

Les e-liquides aux sels de nicotine sont tout à fait « normaux ».Lorsqu’on vape des e-liquides avec des sels de nicotine, la composition et le ressenti changent, mais le reste est strictement identique.

Ils sont toujours dilués dans une base dePG/VG, aromatisée ou non et pour tous les goûts.

Puis-je les essayer ?

Les sels de nicotine s’adressent :

  • Aux gros fumeurs désireux de s’arrêter qui pourront vaper directement du 18 ou 20 mg/ml et obtenir un effet rapide
  • A ceux qui ne veulent pas avoir à tirer en permanence sur leur e-cigarette (syndrome de la tétine) pour obtenir leur dose
  • A ceux qui ont baissé leur taux de nicotine uniquement parce que cela leur piquait la gorge, mais qui ont des sensations de manque
  • A ceux qui veulent obtenir rapidement une grande quantité de nicotine sur un matériel peu puissant (10 à 15 Watts)

Les sels de nicotine sont déconseilles pour : ?

  • ceux qui vapent à 3 ou 6 mg/ml. A ces dosages on ne ressent pas d’effet en gorge, du coup les sels de nicotine perdent tout intérêt.
  • ceux qui vapent en SubOhm à des puissances supérieures à 15 Watts (en général, les mêmes… qui sont en manque sans le savoir selon les conseils qu’ils ont reçus)
  • ceux qui veulent avant tout faire des gros nuages de vapeur, sans se soucier de l’efficacité de leur sevrage
 

Quelle est la différence ?

Un e-liquide aux sels de nicotine n’a pas un effet fondamentalement différent d’un e-liquide classique.

Il y a cependant une différence notable sur le ressenti que l’on peut en avoir pendant la vape.

Les e-liquides aux sels de nicotines sont dosés entre 10 et 20mg/ml.

Avec les sels de nicotine, le dosage reste fort mais le « Hit » en gorge se fait beaucoup plus léger, bien moins irritant et donc plus agréable à vapoter pour les personnes sensibles.

Sont-ils aussi efficaces que la nicotine normale ?

Bien que le « Hit » soit doux, les sels de nicotine ont la propriété d’avoir un effet quasi instantané sur la sensation de manque.

À chaque bouffée, l’effet de la nicotine sur le cerveau ne prendra que quelques secondes à se faire ressentir, au lieu de plusieurs minutes pour les e-liquides classiques.

Faut-il un matériel adapté ou puis-je vapoter les sels de nicotine sur tous les matériels ?

A e-liquide particulier, il faut bien sûr un matériel particulier.

Les matériels puissants et autres usines à nuages sont à proscrire dans le cadre de l’usage de e-liquides aux sels de nicotine.

Si vous vapiez un tel e-liquide à 60W, la dose reçue par le cerveau sera trop importante, et vous risqueriez de vous sentir mal.

L’objectif des e-liquides aux sels de nicotine est de faire en sorte que « 1 bouffée de vapoteuse = 1 bouffée de cigarette ». Par conséquent, une e-cig puissante n’aura aucun intérêt et sera même contre-productive.

Ce qu’il faut pour tirer le meilleur des sels de nicotine, c’est un matériel simple qui ne délivre que peu de vapeur à chaque bouffée.

C’est là que les cigarettes électroniques « types pod mods » sont efficaces, car elles sont calibrées pour ce style de vape économique de par leur faible puissance et leurs résistances hautes (au dessus de 1ohm).

Rassurez-vous, les pods mods ne sont pas la seule alternative.

Concrètement, tous les matériels destinés à une puissance basse (résistance supérieure à 1 ohm) et à une inhalation indirecte seront adaptés à la découverte des sels de nicotine.

Vous pourrez alors vous tourner vers des kits débutants, ainsi que de clearomiseurs et atomiseurs reconstructibles destinés à une vape dite « MTL » (pour « Mouth to Lung » ou « Inhalation Indirecte »).

En conclusion, faites l’essai si vous supportez mal les forts dosages de nicotine. Pour certains, c’est ce qui les aura fait renoncer à la vape, et en conclure qu’elle ne marche pas.

Si vous aimez faire de gros nuages, mais que le taux de nicotine nécessaire à votre cerveau pour ne pas avoir envie de fumer doit être élevé, gardez votre matériel actuel pour une vape plaisir, et procurez vous un kit pour une vape MTL (inhalation indirecte).

Cette distinction est de nos jours très connue dans les boutiques spécialisées sérieuses ou sur les sites internet de renom, et est bien souvent précisée sur les clearomiseurs ou atomiseurs.

Le dosage des sels de nicotine est-il le même que pour les e-liquides classiques ?

Les e-liquides avec du sel de nicotine sont disponible en 10ml sur deux dosages différents 10mg ou 20mg, et avec différents pourcentages de PG/VG.

• Pour les vapoteurs à moins de 10 cigarettes / jour nous vous conseillons le 10 mg
• Pour les vapoteurs à plus de 10 cigarettes / jour nous vous conseillons plus le 20 mg.

Ajoutez un ou plusieurs booster(s) de nicotine dans votre base ou e-liquide en 0mg et obtenez une base ou un e-liquide nicotiné.

Pour calculer vos dosages, c’est par ici :

Un petit plus : Pour un bon sevrage

Et si vous souhaitez des informations complémentaires, vous pouvez toujours laisser un commentaire ci-dessous (tout en bas).

Kit SX Mini Mi Class – Le Pod mini de chez Yihi

Par défaut

Yihi n’avait pas encore sorti de pod, voilà chose faite, et la simplicité qui le caractérise fait que ce tutoriel sera très bref. 😆

Le SX Mini Mi class par Yihi a un design soigné et des finitions parfaites.

C’est un pod version haut de gamme, léger, compact et inférieur à 40 euros sur le marché, tarif inhabituel pour la marque.

Ergonomique, le remplissage en e-liquide se fait facilement en dévissant votre top cap, en enlevant la capsule/joint à l’aide de la petite clé fournie.

Ce pod est totalement automatisé et ne demande aucun réglage fastidieux pour satisfaire pleinement les vapoteurs débutants.

Le chipset SX290 offre une interface simple avec de nombreuses protections (court-circuit, surchauffe etc.).

Sa cartouche de 1.8 ml fonctionne avec une résistance céramique MTL de 1.0 ohm utilisable entre 7 et 12 W pour une vape en inhalation indirecte au plus proche des saveurs de votre e-liquide.

Le rendu est quasi identique à celui d’une cigarette classique, c’est à dire que le tirage est très serré (aucune possibilité de réglage d’airflow).

La batterie intégrée de 400 mAh offre une bonne durée de vape, étant donné la puissance modérée nécéssaire à son fonctionnement.

Je conseillerais néanmoins aux gros fumeurs de se munir d’un deuxième set-up de manière à palier au manque.

Idéal avec des e-liquides fluides (égal ou supérieur à 50% PG), la SX Mini Mi Class s’adapte parfaitement aux e-liquides contenant des sels de nicotine.

Allumage et extinction

3 appuis successifs sur le bouton fire.

Ecran OLED

Sont indiqués de gauche à droite :

  • le niveau de batterie
  • la voltage utilisé
  • le nombre de pufs

Réglage de la luminosité de l’écran OLED

5 appuis sur le bouton fire, choisir en appuyant de nouveau sur le bouton fire et attendre pour valider, que l’écran s’éteigne (aucun appui nécessaire).

Niveau d’éclairage : 5 niveaux

Positionnement de la cartouche

Attention à l’encoche à respecter.

Le remplissage

Dévisser tout d’abord le top cap par le drip tip, prendre la petite clé fournie et soulever le joint pour accéder au remplissage.

Le chargement via le port USB

Caractéristiques du kit

– Plage de puissance : 7-13W

– Autonomie : Batterie 400mAh

– Contenance cartouche Mi Class : 1.8ml

– Résistance : 1ohm – fixe

– Remplissage : top-fill

– Airflow : inexistant et donc non réglable

– Ecran : OLED simplifié

– Dimensions du pod : 20.6 x 20.2 x 85.5mm

– Poids : 140g

 

 

Le Kit Pal One Pro de Artery

Par défaut

Le kit Pal One Pro de chez Artery

Présentation générale

Ce kit est ultra-compact, léger et performant, idéal pour débuter la vape et avoir un bon rendu de saveur et un bon volume de vapeur.

C’est donc un dispositif ultra-portatif, mesurant seulement 47 x 18.8 x 87mm. En plus d’avoir une large autonomie de 1200mAh et un réservoir de 3 ml, ce pod est aussi doté d’un airflow réglable, et de résistances interchangeables.

Sa légèreté est due à son alliage en aluminium 6063. C’est un métal parfait l’esthétique et la légèreté. Ce petit pod se décline en 3 couleurs de base, noir, rouge ou bleu.

La batterie

Son autonomie de 1200mAh vous permettra de vapoter toute la journée.

Ses multiples protections électroniques contre la surcharge, la surchauffe et les courts circuits représentent une sécurité confortable, sans pour autant être obligé de rentrer dans tout un tas de réglages.

Le pod se coupera automatiquement après 8 secondes d’aspiration, pour plus de sécurité et ainsi éviter la surchauffe.

Pressez 5 fois sur son switch pour l’allumer et l’éteindre, et vapotez en appuyant sur le switch à chaque tirage.

Rechargement de la batterie

Une LED vous indiquera l’autonomie restante de votre pod PAL One Pro :

  • LED bleue : la batterie est suffisamment chargée pour vapoter.
  • LED rouge : la batterie doit être rechargée.

Pour le rechargement, vous n’aurez qu’à brancher votre kit PAL One Pro sur son port micro-USB pour le relier à un ordinateur ou à une prise USB murale via le câble micro-USB fourni.

Les résistances

Elles sont interchangeables, c’est à dire qu’on ne change pas la cartouche entière mais juste la résistance.

Le kit PAL One Pro offre deux résistances LQC contenant un coton d’excellente qualité

La résistance intégrée dans le PAL One Pro est une résistance d’une valeur de 1.2ohm, pour une utilisation sur une plage de puissance allant de 7 à 12W, et sera parfaite utilisée avec un tirage serré grâce au réglage de l’airflow.

L’autre résistance fournie est d’une valeur de 0.7ohm, conçue pour une utilisation à plus forte puissance : entre 15 et 25W. Elle vous permettra de produire une vapeur plus généreuse et une vape un peu plus aérienne en ouvrant l’airflow.

Le kit PAL One Pro est également compatible avec les résistances Nautilus BVC d’Aspire, très réputées depuis des années !

Changement de résistance

Lorsque vous voudrez changer votre résistance, il vous suffira de suivre ces étapes (attention au premier changement, c’est un coup de main à prendre…)  :

Important : uniquement si tank vide de e-liquide

Si le tank n’est pas vide et que vous commencez à procéder à la première étape ci-dessous, la cartouche blanche n’étant plus tenue dans son emplacement, votre pod va se retrouver inondé de jus, car ce dernier s’échappe par le bas.

  1. Retirez le drip-tip en Ultem et dévissez à l’aide d’une pièce de monnaie, la partie métallique permettant de libérer la cartouche insérée dans le pod (toute la partie blanche).
  2. Ainsi dégagée, la cartouche du pod peut être enlevée en retournant le pod et en la faisant tomber simplement dans la main (si celle-ci ne se dégage pas, insérer une pointe dans le trou et pousser la cartouche vers l’extérieur).
  3. Faites coulisser la vitre de la cartouche afin de dégager l’accès à la résistance usagée, puis retirez la partie supérieure métallique insérée dans la résistance à remplacer puis la résistance elle-même.
  4. Replacez la nouvelle résistance à la place de l’ancienne après l’avoir amorcée en e-liquide (en commençant par insérer le bas) . Cette manipulation n’est pas des plus simples la première fois, mais on y arrive.
  5. Réinsérez la partie métallique supérieure précédemment retirée, en veillant à ce qu’elle vienne bien se placer dans la nouvelle résistance.
  6. Refermez entièrement la vitre de la cartouche en laissant l’orifice de remplissage ouvert.
  7. Replacez la cartouche dans le pod.
  8. Revissez la partie métallique supportant le drip-tip puis replacer ce dernier dedans.
  9. Placez le pod à plat, cartouche sur le dessus et procéder au remplissage de la cartouche par l’orifice.
  10. Pensez à refermer totalement la vitre, régler la vis de l’airflow et refermer la porte aimantée du pod.
  11. Patientez une dizaine de minutes avant de vaper.

Contenu du coffret

  • 1 Kit PAL One Pro avec résistance LQC 1.2ohm (résistance montée sur le pod)
  • 1 Résistance LQC 0.7ohm
  • 1 Vitre de remplacement
  • 1 Tournevis
  • 1 Pack de joints de rechange
  • 1 Câble micro-USB
  • 1 Notice d’utilisation

Les plus

  • petit format
  • léger
  • simplicité d’utilisation
  • airflow réglable
  • résistance Aspire Nautilus compatibles

Les moins

  • changement de résistance à apprivoiser
  • obligation d’enlever la trappe aimantée pour voir le niveau de e-liquide

Une petite vidéo explicative en complément :

Carte mondiale des vapoteurs

Par défaut

Une carte sur laquelle vous pouvez vous rajouter en indiquant votre position et votre nom ! 👍🙏

Voir en plein écran

Etiquetage Nutrionnel

Par défaut

Apprendre à déchiffrer les étiquettes alimentaires

Lorsqu’on arrête de fumer, et quelque soit le substitut nicotinique utilisé, il est bon d’essayer de retrouver une alimentation plus équilibrée.

Pour se faire, savoir lire, mais surtout déchiffrer les étiquettes des produits que l’on peut trouver dans les supermarchés peut s’avérer utile.

Vous trouverez dans ce fascicule quelques renseignements qui m’ont été bien utiles pour éviter notamment les graisses saturés, mais aussi pour limiter de manger trop sucré ou trop salé.

Cliquez sur chaque image ci-dessous pour faire tourner le cube. 👍😉

Les matières grasses

Par défaut

Les matières grasses

Cliquez sur les images de la présentation ci-dessous pour faire tourner le cube.

On croit toujours que les matières grasses sont à proscrire de notre alimentation, or elles sont nécessaires à l’organisme pour en assurer les fonctions vitales

Le tout est de savoir différencier les bonnes graisses des mauvaises graisses.

Les sucres : Amis ou ennemis ?

Par défaut

Savoir repérer les bons et mauvais sucres pour ne pas faire d’erreur ! 🔰

Les menus trucs et astuces

Par défaut

Quelques astuces pour des repas équilibrés

Cliquez sur le cube pour le faire tourner ! 👍

Les effets positifs de la nicotine

Par défaut

Les effets positifs de la nicotine (2014)

Le tabagisme rituel dans le chamanisme est probablement aussi vieux que le début de l’horticulture, il y a environ 8 000 ans. Les Indiens d’Amérique ont reconnu le tabac (nicotine) en tant qu’insecticide puissant pour la protection des semences et en tant que vermifuge humain.

Les chamans utilisaient de grandes quantités de nicotine pour provoquer une intoxication aiguë à la nicotine, ce qui entraînait des états catatoniques représentant la mort symbolique. Comme les chamanes ont développé une tolérance élevée aux effets de la nicotine et que la nicotine est rapidement éliminée du corps (avec une demi-vie de deux heures), ils sont revenus «miraculeusement» à la vie après quelques heures (1).

Il semble que les chamans aient exploité le fait que de fortes doses de nicotine peuvent être ingérées sans entraîner de décès (jusqu’à 1500 mg dans un récent rapport de cas de suicide), contrairement aux hypothèses souvent rapportées dans de nombreuses publications, selon lesquelles 30 à 60 mg de nicotine sont dose létale chez l’adulte (2).

Au fil des siècles, l’usage du tabac est devenu courant dans la plupart des régions du monde. La capacité de la nicotine à réguler l’humeur et à améliorer le fonctionnement cognitif, et à renforcer fortement la dépendance au tabac, est probablement la motivation pour son utilisation généralisée.

Le tabagisme est le moyen le plus efficace d’administrer de la nicotine au cerveau (où la plupart des effets se produisent), en particulier parce que les fumeurs peuvent modifier leur consommation de nicotine bouffée par bouffée (appelée titration automatique de la nicotine). Les fumeurs peuvent contrôler leur consommation de nicotine pour obtenir un effet souhaité, tel qu’une stimulation (à faible dose) ou une sédation (à plus forte dose).

La nicotine est alors un médicament très approprié par lequel vous pouvez obtenir l’effet dont vous avez besoin au moment où vous en avez besoin,

Les récepteurs nicotiniques qui se lient à la nicotine et produisent ses effets sont omniprésents (ils sont présents dans presque toutes les parties du corps) et il existe plusieurs formes de récepteurs nicotiniques, chacun ayant une localisation et une fonction spécifiques. Les recherches sur la diversité des récepteurs cholinergiques centraux nicotiniques illustrent la complexité des effets de la nicotine sur différents neurotransmetteurs du cerveau (3).

En conséquence, il a été démontré que la nicotine avait des effets positifs sur certaines conditions médicales.

Les effets de la nicotine sur la maladie d’Alzheimer sont controversés, mais il a été démontré que les patients atteints de la maladie d’Alzheimer présentaient une réduction importante des récepteurs nicotiniques dans le néocortex et l’hippocampe par rapport aux personnes en bonne santé.

Les effets positifs de la nicotine sur la fonction cognitive suggèrent que les récepteurs nicotiniques pourraient contribuer au fonctionnement cognitif normal et que les patients atteints de la maladie d’Alzheimer pourraient bénéficier d’un traitement à la nicotine.

De même, des études épidémiologiques ont clairement démontré que le tabagisme protège de la maladie de Parkinson, avec un rapport de cotes d’environ 0,5 pour les fumeurs par rapport aux non-fumeurs. Cela est dû aux effets de la nicotine sur les neurones dopaminergiques (la maladie de Parkinson est causée par la perte croissante de ces neurones), à la fois en stimulant la fonction motrice et en protégeant les neurones de la mort.

Plusieurs études n’ont pas montré d’effet thérapeutique de la nicotine sur la maladie de Parkinson, mais ces études ont utilisé de faibles doses de nicotine, en particulier parce que les patients atteints de la maladie de Parkinson sont souvent des non-fumeurs.

Cependant, dans une étude pilote portant sur 6 patients (tous les non-fumeurs), de fortes doses de nicotine délivrées par patchs (jusqu’à 105 mg / jour) sur une période de 17 semaines ont montré une nette amélioration de leur fonction motrice tandis que leur traitement dopaminergique (L-Dopa) A été réduit.

Les effets indésirables les plus fréquents étaient les nausées et les vomissements (chez 4 patients sur 6), mais ils étaient bien contrôlés avec des médicaments antiémétiques. Malheureusement, aucune société pharmaceutique n’a été intéressée par le financement d’un essai contrôlé par placebo pour confirmer cet effet positif (4).

Le syndrome de Gilles de la Tourette est une maladie génétique résultant d’une anomalie des ganglions de la base, typiquement traitée avec des antagonistes dopaminergiques, tels que le médicament antipsychotique halopéridol. Des études chez l’animal ont suggéré que l’utilisation de nicotine pourrait avoir des effets bénéfiques chez les patients atteints de Tourette.

Encore une fois, quelques petites études non contrôlées ont montré qu’un court traitement à la nicotine améliorait les signes cliniques des patients de Tourette, mais aucun intérêt de l’industrie pharmaceutique à explorer cet effet positif de la nicotine n’a été observé (5).

Chez les patients psychiatriques, la consommation de nicotine peut être considérée comme une auto-médication. C’est le cas dans la dépression et la schizophrénie. Il existe de nombreuses preuves que tabagisme et dépression sont liés. Comme dans toutes les affections psychiatriques, la prévalence du tabagisme est plus élevée chez les patients déprimés que dans la population générale.

Dans la dépression, cela n’est peut-être pas uniquement dû aux effets de la nicotine, car il a été démontré que la fumée du tabac contient des substances ayant des effets antidépresseurs (monoamine oxydases ou MAO), mais là aussi de petites études ont indiqué un effet positif possible du traitement à la nicotine ( 6) La schizophrénie est également une maladie où la prévalence du tabagisme est très élevée (> 80%).

Les effets psychostimulants de la nicotine pourraient aider les patients atteints de schizophrénie à compenser leurs déficits cognitifs, en particulier les processus attentionnels, qui se sont avérés normalisés lorsque les patients schizophrènes fument (7). Les patients atteints de schizophrénie peuvent également utiliser la nicotine pour faire face à leurs troubles de l’humeur, comme l’anhédonie, ou plus généralement pour améliorer leurs symptômes négatifs (apathie, manque de motivation), ou pour atténuer les effets secondaires de neuroleptiques (effets antiparkinsoniens) connus pour induire des symptômes extrapyramidaux (agitation ou acathisie).

Un effet positif des timbres de nicotine sur ces symptômes a été démontré chez des non-fumeurs traités avec des neuroleptiques pour des troubles psychotiques (8). ou d’atténuer les effets secondaires des neuroleptiques (effets anti-parkinsoniens) connus pour induire des symptômes extrapyramidaux (agitation ou acathisie).

Un effet positif des timbres de nicotine sur ces symptômes a été démontré chez des non-fumeurs traités avec des neuroleptiques pour des troubles psychotiques (8). ou d’atténuer les effets secondaires des neuroleptiques (effets anti-parkinsoniens) connus pour induire des symptômes extrapyramidaux (agitation ou acathisie). Un effet positif des timbres de nicotine sur ces symptômes a été démontré chez des non-fumeurs traités avec des neuroleptiques pour des troubles psychotiques (8).

Tous ces aspects positifs de la consommation de nicotine ont été examinés il y a 15 ans (9), mais peu de progrès ont été réalisés pour explorer plus avant ces effets bénéfiques potentiels de la nicotine.

Le regain d’intérêt pour la science de la nicotine, lié au développement récent des cigarettes électroniques, pourrait inspirer de nouvelles études sur les effets positifs de la nicotine, notamment son rôle potentiel dans la prévention et le traitement des maladies.

Références:

  1. Le Houezec J, Benowitz NL. Psychopharmacologie fondamentale et clinique de la nicotine. Clin Chest Med. 1991; 12: 681-699.
  2. Mayer B. Combien de nicotine tue un humain? Retracer la dose létale généralement acceptée à des expériences personnelles douteuses au XIXe siècle. Arch Toxicol. 2014 janvier; 88 (1): 5-7.
  3. Deneris ES, Connolly J, Rogers SW, Duvoisin R. Diversité pharmacologique et fonctionnelle des récepteurs neuronaux de l’acétylcholine nicotinique. Trends Pharmacol Sci. 1991; 12: 34-40.
  4. Villafane G, Cesaro P, A Rialland, S Baloul, S Azimi, C Bourdet, J Le Houezec, Macquin-Mavier I, Maison P. Chronique nicotine transdermique à haute dose dans la maladie de Parkinson: un essai ouvert. Eur J Neurol. 2007; 14: 1313-1316.
  5. Sanberg PR, Silver AA, Shytle RD, Philipp MK, Cahill DW, Fogelson HM, et al. Nicotine pour le traitement du syndrome de Tourette. Pharmacol Ther 1997; 74: 21-5.
  6. McClernon FJ, Hiott FB, Westman EC, Rose JE, Levin ED. La nicotine transdermique atténue les symptômes de la dépression chez les non-fumeurs: essai à double insu contrôlé par placebo. Psychopharmacologie (Berl). 2006 novembre; 189 (1): 125-33.
  7. Ward PB, LD Hoffer, Liebert BJ, SV Catts, O’Donnell M, Adler LE. Réplication d’un déficit auditif de synchronisation auditive P50 chez des patients australiens atteints de schizophrénie. Psychiatry Res. 1996; 64: 121-35.
  8. Koshe Anfang M, Pape HG Jr. Traitement de l’acathisie induite par les neuroleptiques avec des patchs à la nicotine. Psychopharmacologie. 1997; 134: 153-6.
  9. Le Houezec J. Nicotine: substance maltraitée et agent thérapeutique. J Psychiatry Neurosci. 1998; 23: 95-108.

Et ICI l’article d’il y a 20 ans !

Le kit eGo AIO Mansion de Joyetech

Par défaut

Petit pod au design bien sympathique, avec une bonne ergonomie, et un minimum de réglage.

Idéal pour débuter la vape avec des taux de nicotine élevés ou sels de nicotine. Simple, pratique et puissante.

L’EGO AIO MANSION de chez Joyetech est une cigarette électronique tout-en-un, alimentée par une batterie intégrée de 1300 mAh qui tiendra facilement la journée, même pour un moyen/gros fumeur en sevrage (attention au clearomiseur qui ne fait que 2 ml).

On est sur du matériel moyenne gamme, mais les matériaux sont soignés, propres, ce qui à mon avis permettra une bonne longévité. Ce pod a une excellente prise en main, et se case facilement dans une poche ou un sac.

Il comporte un capuchon qui malheureusement ne tient pas (défaut apparemment général). Cela n’influe certes pas sur la qualité de vape, mais c’est pour moi un point négatif (Ceci dit, beaucoup de pods n’ont pas d’embouts d’hygiène).

ALLUMAGE/EXTINCTION

Cliquez 5 fois sur le petit bouton « fire », idem pour éteindre.

Le voyant couleur clignote. Plus le clignotement est rapide, plus le pod est déchargé. A l’inverse, lorsque le voyant reste allumé un bon moment, votre appareil est chargé correctement pour pouvoir vaper, et avoir suffisamment d’autonomie (pensez néanmoins à toujours prendre le câble de recharge avec vous).

CHARGEMENT DE LA BATTERIE

Brancher le câble USB sur un ordinateur, ou sur un adaptateur secteur.

Comment vapoter ?

2 manières s’offrent à vous :

  • soit vous aspirez directement, sans appuyer nulle part, mais il faudra attendre un petit peu avant que cela fonctionne correctement (j’avoue que je n’aime pas trop les systèmes automatiques à cause de ce délai de déclenchement).
  • soit vous faites comme sur du matériel classique, à savoir appuyer sur le bouton « fire » pour commencer à vapoter.

CHANGEMENT DE COULEUR DU RETRO-ECLAIRAGE

L’eGo AIO MANSION est disponible en plusieurs couleurs et permet quelques fantaisies grâce à son réservoir rétro-éclairé.

Comment modifier la couleur ?

Pour changer la couleur, appuyer 3 fois sur le fire, appuyer une nouvelle fois pour faire défiler les couleurs, et lorsque celle que vous souhaitez est éclairée, ne touchez plus à rien. En s’éteignant, la couleur se valide.

CLEAROMISEUR ET RESISTANCES

2ml de contenance ne vous autorisera pas à oublier votre e-liquide. 🤔 Ce kit comprend un clearomiseur integré qui utilise les résistances BF SS316 de 0.6ohm (2 sont livrées dans le kit). Ces résistances sont cellles de l’ego aio et du cubis. Elles offrent un excellent rendu des saveurs et un hit conforme au taux de nicotine du liquide utilisé.

Cependant je trouve une capillarité un peu excessive, surtout avec des liquides à plus de 70% de propylène glycol. La résistance a tendance à s’engorger, et il faut tirer quelques bouffées pour que l’excès de liquide s’évapore et qu’elle redevienne agréable à utiliser. Le e-liquides en 50/50 PG/VG sont idéaux.

Comment changer la résistance ?

Une fois l’embout buccal retiré, insérer le tournevis inclus dans ce dernier pour dévisser la résistance du pod.

Visser la résistance sur support, et insérer le tout dans le trou prévu à cet effet (voir photo), et revisser à l’aide du tournevis intégré.

 

Changement résistance

AIRFLOW

La bague d’airflow est placé sur le petit adaptateur sur lequel est fixé sur la résistance.

Ouvert en grand il donnera plus de vapeur (vape plutôt aérienne) et un peu plus fermé, il donnera une vape plus serrée.

Pour trouver votre réglage, il suffit de tourner la bague jusqu’à l’ouverture souhaitée. L’inconvénient pour moi est qu’il faille tout dévisser pour tester un autre réglage.

 

Réglage Airflow (sur la photo, ouvert en grand)

REMPLISSAGE

Joyetech a bien pensé les choses et permet de tout faire sur le haut du pod.

Pour le remplissage, il suffit d’enlever l’embout buccal, d’enlever le capuchon silicone de fermeture, et de remplir de e-liquide (attention à ne pas mettre de e-liquide trop chargé en PG, comme dit plus haut)

 

VIDEO EXPLICATIVE JOYETECH

Voir la vidéo de Joyetech sur l’eGo AIO de Joyetech (sous-titrée en français)

Consulter la notice Joyetech

LES PLUS 👍

  • bonne ergonomie
  • matériaux de qualité (même si on dirait du plastique)
  • bon hit, et saveurs respectées
  • vape assez intense
  • utilisation facile

LES MOINS 👎

  • bouchon qui ne tient pas
  • latence lors de l’utilisation automatique (sans appuyer sur le bouton marche/arrêt)
  • capillarité excessive des résistances (selon les e-liquides bien sûr)
  • obligation de dévisser le support de résistance pour accéder au réglage.

COMPOSITION DU KIT

– 1 pod eGo AIO mansion – 2 résistances BF SS316 0.6 ohm – 2 Silicones de rechange – 3 joints de rechange – 1 Cable USB – 1 manuel d’utilisation multi-langue dont le Français (prendre une loupe ou des lunettes 😂).

Un grand merci à mon partenaire Evap&Saveurs pour le don du matériel ! 🙏

Que signifie accus en parallèle ou en série ?

Par défaut

Lorsqu’on parle de vape, les accus inclus dans les boxs/mods peuvent être montés en parallèle ou en série. Cette notion ne prend de sens que dans le cas de boxes/mods multi-accus, c’est à dire renfermant au moins deux batteries. 

Cet article est volontairement simpliste, mais permet d’aborder cette étape cruciale, pour une vape en toute sécurité.

Les accus existent avec des tensions nominales (en volts) différentes, cela dépend de leurs conceptions et composition chimique interne. Par exemple, presque tous les accus pour la vape sont en 3.7V ou 4.2V. Ce qui signifie que la tension maximale de l’accu est de 4.2v et que la tension « nominale » (moyenne) est de 3.7V.

En cours d’utilisation, la tension diminue doucement jusqu’à atteindre la tension minimale qui se situe aux alentours de 3.0V. Vous devriez voir la mention 3.7V écrite quelque part sur l’accu.

Les accus en parallèle

Une box parallèle utilise la puissance maximale des deux accus en parallèle (comme son nom l’indique…).

Cela signifie qu’à la sortie de votre mod, vous aurez bien 4.2V de puissance (3.7 sur l’image, étant la tention nominale de l’accu, celui qui est stipulé en général dessus).

L’intérêt de ce type de montage est un gain en autonomie. Les mAh des accus s’additionnent.

Le second intérêt est de « soulager » les accus lors de l’utilisation, l’intensité demandée sera divisée par deux.

Les accus en série

Un box (ou mod) en série (ou « stackée ») additionne la puissance des deux accus.

Concrètement, à la sortie de votre mod, vous n’aurez plus 4.2V mais bien 8.4 Volts (à pleine charge bien sûr).

Vous doublez donc l’insentité demandée à chaque accu, ce genre de montage est plus dangereux et demande une connaissance pointue en électricité.

Nous vous recommandons de ne pas aller en dessous de 0.5 Ω pour ce genre de montage.
Descendre plus bas risque premièrement d’endommager vos accus beaucoup plus rapidement mais vous expose à un potentiel dégazage de l’accu.

C’est quoi le « steeping » ?

Par défaut

Dans les premières années de la cigarette électronique, on employait que très peu ce terme, car la quasi-totalité des e-liquides étaient des mono-arômes.

Aujourd’hui, les vapoteurs s’attachent plus facilement à des recettes d’e-liquides complexes utilisant plusieurs arômes. Cependant, si vous achetez votre e-liquide « tout prêt », zappez l’étape du steeping, le fabricant s’en est chargé pour vous avant la commercialisation (sauf si cela vous est précisé sur la fiche produit).

Steeping, stepping, steep, step… sont des mots que vous trouverez souvent sur les blogs/sites de vape. En fait, le verbe anglais « to steep » signifiant « tremper » en français, la traduction idéale pour le DIY serait « laisser tremper » et donc laisser macérer.

C’est comme ça que les arômes s’épanouissent, une fois additionnés à la base de PG/VG.

On compare souvent le « steeping » à la maturation du vin, car c’est le même principe, il faut du temps aux arômes pour qu’ils se mélangent et se développent.

Pour un DIY équilibré, mieux vaut respecter 2 principes : la durée du steep et le stockage du mélange.

Viennent ensuite les différentes méthodes de steeping que certains vapoteurs prônent (breathing, machine à steeper, source de chaleur, vibrations etc…) mais je préfère utiliser la méthode naturelle. (en cherchant bien sur le net, vous trouverez moultes informations sur ces différentes méthodes).

– La durée du steep

La base détermine la facilité pour les ingrédients (la nicotine, les arômes) à s’interagir, et le type de base est important dans la durée du steep.

Une base à forte concentration de glycérine végétale met plus de temps à fusionner avec les arômes complexes du fait de la composition chimique qui la compose, et nécessitera en conséquence plus de temps que si elle était dominante en propylène glycol.

Cet étalonnageVG/PG ne modifie en rien la qualité ni la saveur du liquide mais influe cependant sur le temps de steep qui risque de tout modifier s’il n’est pas respecté.

Donc, plus vous utilisez de glycérine végétale, et plus le temps de maturation sera long.

ATTENTION ! Les valeurs ci-dessous ne sont données qu’à titre indicatifs !

Les fabricants sont en effet les mieux placés pour vous indiquer le temps de steeping de leurs concentrés, en fonction de la base utilisée.

Personnellement, pour avoir déjà un bon rendu des saveurs, je procède au steeping avec les délais approximatifs suivants :

  • saveurs fruitées : 5 jours
  • saveurs menthes/mentholées : 7 jours
  • saveurs boissons : 10 jours
  • saveurs gourmandes: 15 jours
  • saveurs custard : 15 jours
  • saveurs classic (tabac) : 20 jours minimum
  • saveurs classic gourmandes : 20 jours

– Le Stockage

Le stockage de votre diy est la seconde règle d’or pour réussir son e-liquide.

La nicotine ayant tendance à s’oxyder (elle fonce à la vue de la lumière), il est important de stocker ses flacons dans un lieu sombre et à température ambiante. Pour mémoire, la nicotine n’aime pas : la lumière, la chaleur, l’air, l’humidité.

Une fois reposé, au bout de quelques jours, pensez à secouer vos préparations de temps en temps pendant quelques secondes, histoire de mélanger de nouveaux arômes, bases et éventuellement la nicotine.

Ce n’est pas impératif, mais c’est un plus.

https://ludivape.com/le-d-i-y/

https://ludivape.com/le-pg-et-le-vg/

Témoignage de Rems Vape

Par défaut

CE TÉMOIGNAGE N’EST QUE LA RETRANSCRIPTION DU TÉMOIGNAGE DE REMS VAPE SUR LE GROUPE FACEBOOK « T.S.T.V. = TÉMOIGNAGES SEVRAGE TABAGIQUE VAPE »

 

Bonjour Rems Vape pour vous servir 😉

J’ai 36 ans, papa de deux enfants, ah mince on s’en fout !!!

Pas moi parce que aujourd’hui, il sont fiers que j ai arrêté de fumer et que je me suis mis à la vape depuis 22 mois. Quant à moi, je suis aussi fier aujourd’hui de courir en jouant avec eux. Bref tout ça pour dire que ma santé va mieux depuis 22 mois.

Sur ce vaper bien vaper libre !

Peace in the vape

C’est quoi le mode « bypass » ?

Par défaut

Pour faire simple, le mode Bypass est donc le passage du mode électronique au mode mécanique, tout en gardant les sécurités de base liées à la box (bypass veut dire « contourne » en anglais). 

En mode bypass, la batterie délivre la puissance maximale dont elle dispose (et non pas par exemple les 30, 40 ou 50 watts définis par vous précédemment dans un autre mode sur l’écran oled). Lire la suite