Le coin des conseils/astuces

J’en ai marre de la vape !


Qui moi ? 😂

Non non, surtout pas moi, mais j’ai du l’entendre plus d’une centaine de fois !!!

Les fuites (ou goût de brûlé) sont la hantise des vapoteurs débutants.

Rien de plus pénible pour un primo vapoteur, de faire le pas vers la cigarette électronique, et de se retrouver confronté à un problème technique.

Mais si c’est possible, mais avec un soupçon de pratique et quelques connaissances, ces fuites ne seront plus qu’un mauvais souvenir (quoique…)

D’où proviennent les fuites d’ e-liquide sur une ecig ?

Les fuites caractéristiques sur une e-cigarette viennent souvent de la résistance qui se trouve à l’intérieur de votre réservoir.

C’est par cette résistance que le e-liquide est vaporisé (transformé en vapeur).

Si tout le e-liquide n’est pas vaporisé lorsque vous vapez, il traverse votre résistance et par gravité se retrouve en le bas dans l’airflow qui se trouve souvent sous le réservoir.

Nous allons essayer de voir les différentes raisons de ce malaise… 😂 🙆

Tout d’abord votre manière de vapoter
Cliquez sur l’image pour avoir plus de précisions
La viscosité du e-liquide

Cette notion est indiqué en général sur les notices de vos atomiseurs/clearomiseurs.

Certains réservoirs nécessitent des puissances d’utilisation assez hautes (les watts). Ces modèles possèdent des résistances assez volumineuses et donc les ohms sont en général en dessous de 0.5 ohms. Les trous pour faire rentrer le e-liquide à l’intérieur sont donc assez imposants.

La viscosité de votre e-liquide se caractérise par le taux de Propylène Glycol-PG/Glycérine Végétale-VG exprimé en pourcentage sur les étiquettes de tous les e-liquides. Plus il y a de VG et plus votre liquide sera épais, et l’inverse, plus il y aura de PG, plus il sera liquide.

Il faudra donc faire attention à ce taux sur vos e-liquides en fonction de votre matériel.

Un réglage de puissance des watts (quand cela est possible)

Chaque résistance possède des valeurs conseillées (minimum/maximum) par le fabricant et que vous pourrez retrouver sur les notices, voire même dans la majorité des cas, sur la résistance elle-même.

Ces valeurs en watts ou en volts permettent la vaporisation complète du e-liquide qui rentre dans votre résistance.

Si la puissance est insuffisante, là encore vous aurez certainement des fuites sur votre cigarette électronique. Le e-liquide coule car la chaleur émise ne sera pas suffisante pour vaporiser la totalité de celui-ci.

Si vous vapotez sur un set-up sans réglage apparent, il vous faudra changer la valeur de votre résistance, et en choisir une adaptée à votre vape.

Un spécialiste saura mieux vous orienter que de simples lectures sur le net, n’hésitez donc pas à rentrer dans une boutique.

L’État de vétusté de Vos résistances

Vos résistances sont bien sûr au coeur du fonctionnement de votre cigarette électronique.

Elles restent cependant des produits consommables. Il est donc nécessaire d’en changer régulièrement, En effet, lorsque le coton est saturé, il ne joue plus son rôle de filtre parfaitement.

L’entretien de votre ecigarette

L’état de votre matériel est très important, et nécessite un peu d’entretien.

Il est facile, par exemple, à chaque changement de résistance, de procéder à un rinçage complet de celui-ci. L’idéal est de le démonter entièrement afin de nettoyer la totalité des pièces à l’eau chaude. Il faudra bien sûr veiller à vérifier que votre matériel soit complet et correctement monté. Cela permet de bien connaître son matériel et de vérifier l’état des joints d’étanchéité.

Le remplissage de votre clearomiseur

Les nouveaux réservoirs sont tous équipés de remplissage par le haut.

Si cela est excessivement pratique, malheureusement cela a aussi quelques désavantages.

Si vous remplissez à ras bord votre ato et que vous fermez celui-ci (trappe, glissière …), ce petit geste viendra appuyer légèrement sur votre liquide par pression. Le e-liquide pourra alors tenter de s’échapper par la résistance et donc provoquer quelques fuites sur les prochaines bouffées.

En retournant son réservoir juste après la fermeture de la trappe (on retourne généralement son set-up entier tête en bas), il suffit d’attendre quelques secondes pour que cette pression excessive se régule.

On peut également avant le remplissage fermer sa bague d’airflow pour la ré-ouvrir quand son atomiseur est à l’envers.

Le meilleur ami du vapoteur est le sopalin.

Le mieux étant bien sûr de démonter son réservoir pour éponger le liquide en trop avec un essuie-tout.

Si vous n’en n’avez pas la possibilité, se mettre dehors ou sur un évier, et secouer fortement votre ecig tête en bas, ce qui permettra au surplus de jus de s’échapper.

Pour finir, une feuille de papier toilette pliée en pointe, permettra de passer cette dernière par le drip-tip et de pomper l’excédent restant.

Les glouglous dans votre ecigarette

Qui dit glouglous dit donc méfiance, car les fuites de e-liquide ne sont généralement pas loin !

Explication ici.

Le bruit de la vaporisation pour deviner les futures fuites

Lorsque vous vapez tous les jours avec le même matériel, on s’habitue vite au bruit que cela peut faire.

Les vapoteurs avertis arrivent facilement à ressentir que l’alimentation de leur résistance est inefficace et avec l’habitude, vous y parviendrez aussi.

Certains réservoirs sont d’ailleurs complètement opaques, il faudra donc fonctionner au ressenti pour éviter entre autre de cramer la résistance..

Les cas particuliers de fuites

Après toutes ces généralités, il peut arriver que d’autres cas de fuites de e-liquide se présentent.

Inutilisation et mouvements

Une cigarette électronique du fait qu’elle utilise un liquide qui imbibe un coton ne supporte pas trop une inutilisation prolongée ou des mouvements très violents.

Si vous utilisez plusieurs matériels, pensez à avoir toujours un setup de prêt pour utiliser et tester vos atomiseurs au repos. Quelques taffes dessus permettront de faire évaporer les surplus de jus, avant qu’il ne tombe dans les airflows.

Altitude

En montagne notamment, la pression atmosphérique subira forcément des variations importantes. C’est malheureusement la raison de fuites probables. C’est souvent le changement d’altitude qui pose problème. Soyez prudent aussi si vous prenez l’avion.

Le e-liquide en bouche

C’est souvent de la condensation qui passe par le drip-tip.

Ne vous inquiétez pas, il n’y a aucun danger à avaler quelques gouttes de e-liquide. Pensez à adapter la taille de votre drip-tip à votre type de vape.

CONCLUSION

Les fuites viennent souvent de facteurs connus que nous avons développés: aspiration / e-liquide / puissance / résistances et donc moins souvent du réservoir en lui-même.

Le goût de cramé aussi, par manque de liquide/aspiration trop forte/puissance trop forte/résistance inadaptée. En fait je n’ai pas développé, car c’est l’inverse des fuites. La résistance n’est pas assez imbibée pour fournir la vape demandée en fonction de la puissance indiquée. Exemple : si la plage indiquée sur la résistance est 15/25 watts, et que ma box est réglée sur 40 watts, ça ne va pas le faire…

Les fabricants continuent d’être innovants dans ce domaine mais il n’existe pas réellement de clearomiseurs sans fuite ni de résistances sans dry-hit lors d’une mauvaise utilisation ou

Dans tous les cas, si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre dans une boutique de vape, pensez à rejoindre des forums ou des groupes Facebook pour trouver l’aide des vapoteurs ayant un peu plus d’expérience.

Ils se feront un plaisir de vous renseigner.


Catégories :Le coin des conseils/astuces

Tagué:

Dites-nous si vous avez aimé ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s